METCHNIKOFF (Elie).

Etudes sur la nature humaine. Essai de philosophie optimiste.

Masson 1903

in-8, demi-chagrin havane, dos à nerfs rehaussés d'un filet doré, caissons ornés d'un fleuron doré, couvertures conservées, VI + 405 pp. Deuxième édition de cet essai sur les "désharmonies" du genre humain par le zoologiste et bactériologiste Elie Metchnikoff. Ce savant d'origine russe fut accueilli en France par Pasteur dans son nouvel Institut en 1887. Dans cet essai, on trouve les premières expérimentations sur la "phagocytose", qui fondera l'immunologie moderne. Par "philosophie optimiste", le chercheur dont les travaux furent souvent contestés, entend prouver que le processus de vieillissement n'est pas uniquement dû à la dégénérescence des cellules mais à la propre disharmonie de la nature d'une part et à des raisons "métaphysiques" qui feraient que l'homme ne sait pas bien "mourir". Dos un peu insolé, sinon bon exemplaire, agréablement relié.
  • 150 €
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Livre disponible à Eymoutiers