ANGELLIER (Auguste).

A l'amie perdue.

Paris Léon Chailley 1896

in-12, demi-chagrin fauve de l'époque, dos à nerfs, 212 pp. Edition originale peu courante du chef d'oeuvre de l'auteur, évocation d'un drame sentimental personnel en 178 sonnets. Dos légèrement passé et mors frottés, sinon bon état.
  • 40 €
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.