MILTON (John). | Paradis perdu, traduit par Jacques Delille.

MILTON (John).

Paradis perdu, traduit par Jacques Delille.

Paris Giguet et Michaud 1805

3 vol. in-8, maroquin rouge à grain long, dos lisses ornés de double filets dorés, de simple filets en encadrements avec fleurons dorés (panier fleuri), plats décorés d'une chaîne d'anneaux dorés, de petits fers aux angles et de filets dorés en encadrement, coupes filetées, coiffes guillochées, bordures intérieures avec frises dorées, tranches dorées, (2)-370, 392 et 356 pp. Deuxième édition de la traduction en vers de Delille avec le texte original en regard, la première en trois volumes et illustrée de 3 beaux frontispices par Monsiau (gravés par Delvaux et Couché). Superbe exemplaire sur vélin comprenant les gravures avant la lettre et revêtu d'une magnifique reliure de l'époque (dans le style de Bozerian).

Illustrateur(s) : MONSIAU

  • 1 000 €
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Livre disponible à Paris