ROBIN (Armand).

Le Sens par le son ou l'art par l'orme. Tapuscrit original de 4 pages in-4 avec de nombreuses corrections autographes, s.d. (décembre 1960 ou début 1961).

Très curieux document, évocateur de la fin tragique d'Armand Robin : c'est en effet l'un de ses derniers poèmes, où derrière l'expression burlesque se fait jour l'humeur acariâtre de l'écrivain, miné par les soucis de santé et d'argent. Armand Robin y met nommément en cause l'un de ses voisins, qui l'a menacé de le tuer au cours d'une altercation, du genre de celle qui le conduira le 29 mars 1961 dans un poste de police où il décédera dans des conditions restées mystérieuses. Le poème est paru dans les Cahiers des saisons au printemps 1961, alors que la nouvelle de sa mort n'était pas encore connue.
  • 450 €
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.