GIDE (André). | Les Poésies d'André Walter. Œuvre posthume.

GIDE (André).

Les Poésies d'André Walter. Œuvre posthume.

Paris Librairie de l'Art Indépendant 1892

in-8 carré, demi-maroquin à gros grain ébène à coins, dos à fins nerfs, plats de papier marbré, doublures et gardes de papier peigné, tête dorée, non rogné, couvertures bleutées et dos muet conservés (Bellevallée), 40 pp.Édition originale [Naville 14]. Exemplaire sur vélin teinté non justifié, enrichi d’un envoi autographe à l'encre violette « à Marcel Schwob / André Walter ». Aîné de deux ans seulement de Gide, Schwob est à l'époque déjà intégré dans le milieu littéraire et journalistique. Il fréquente Claudel, Valéry et Wilde dont il a corrigé les épreuves de Salomé.Prétendant éconduit et poète vexé, Gide transcrit les dialogues directs de deux âmes qui ne savent plus être heureuses. Il compose ces poésies « presque toutes en moins de huit jours, peu de temps après la publication des Cahiers, ce qui explique leur titre et cette attribution à un André Walter imaginaire, encore que celui-ci fût déjà mort en moi », explique-t-il dans une préface de 1930.Autant les Cahiers étaient déclamatoires, dramatiques et graves, autant les Poésies sont marquées par la désinvolture... Jamais plus Gide ne sera aussi familier que dans ces poésies où il fait clairement payer à Madeleine son refus de l'épouser. La réaction de celle-ci sera sans appel : « Lu les Poésies d'A.W. Bien ennuyeux et mauvais. Je t'assure que tu n'as pas été long à descendre du piédestal – oh, très petit piédestal – sur lequel t'avaient juché les Cahiers et le Narcisse. Sérieusement j'ai été désappointée. Pourquoi as-tu écris cela ? » [cité par Jean Delay dans La jeunesse d’André Gide, tome II, p. 112].La conclusion du poème final confirme la saveur toute grinçante de ce recueil : « Tu m'as dit : "Je crois que nous vivons dans le rêve d'un autre Et c'est pour cela que nous sommes si soumis" Ça ne peut pas durer toujours comme çà. "Je crois que ce que nous avons de mieux à faire Ce serait de tâcher de nous rendormir." » !!
  • 2 000 €
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Livre disponible à Paris