GIDE (André). | Souvenirs littéraires et problèmes actuels. Allocution et conférence prononcées à Beyrouth en avril 1946. Avec 2 présentations par G. Bounoure.

GIDE (André).

Souvenirs littéraires et problèmes actuels. Allocution et conférence prononcées à Beyrouth en avril 1946. Avec 2 présentations par G. Bounoure.

Beyrouth Les Lettres Françaises 1946

in-12, demi-maroquin brique à coins bordé de filets à froid, dos à fins nerfs, caissons encadrés d'un double filet à froid, tête dorée, non rogné, couvertures et dos conservés, 58 pp. Édition originale [Naville 414]. Un des 2000 exemplaires numérotés sur Luna Ledger, finement relié.Véritable ambassadeur des lettres et de la culture française, Gide se rend en 1946 en Égypte puis au Liban. Il donne le 12 avril au cinéma le Roxy de Beyrouth, devant une salle comble et chaleureuse, cette conférence qu’il reprendra à Bruxelles en juin. Gide égrène ses souvenirs sur Louÿs, Barrès, l’esprit critique de la Nrf, le Vieux Colombier, les mardis de la rue de Rome et la figure de Mallarmé : « ce qui rayonnait de sa personne, c’était une sorte de sainteté. (...) Il nous enseignait la vertu ». Face au monde inquiet, menacé de totalitarisme, il en appelle à la jeunesse. Son final « Je crois à la vertu des petits peuples. Je crois à la vertu du petit nombre. Le monde sera sauvé par quelques-uns » sera repris dans son discours de remerciement du Prix Nobel qu’il reçoit l’année suivante.
  • 150 €
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Livre disponible à Paris