MAURIAC (François).

Le Disparu.

Paris Mercure de France 1918

plaquette in-8, brochée, 11 pp. Très rare tiré à part de ce poème. En belle condition.Ce poème se rattache à ceux qu'a inspirés la Grande Guerre et l'ombre aimée d'André Lafon, mort dans un hôpital militaire, plane sur lui, encore que tous les souvenirs évoqués n'appartiennent pas à sa personne. Il prend la forme d'un dialogue entre L'Ami et L'Amie. Ce poème n’a été repris qu’au tome VI des Œuvres complètes (Bibliothèque Bernard Grasset chez Arthème Fayard, Paris, 1951), à la suite de L’Adieu à l’adolescence.
  • 100 €
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Livre disponible à Paris