[CRIEL MILLER (Henry). | Minute dactylographiée (traduite en français) d'une lettre adressée à Gaston Criel.

[CRIEL MILLER (Henry).

Minute dactylographiée (traduite en français) d'une lettre adressée à Gaston Criel.

3 pages in-4, Big Sur, 25 novembre 1953. Superbe lettre dans laquelle Henry Miller donne une analyse aussi fouillée qu'élogieuse du roman de Gaston Criel, La Grande Foutaise : "Il m'a donné l'impression de revivre ma propre vie, à New York, à Paris ou dans un de ces culs-de-sac abandonnés de Dieu, où on se retrouve quand on est inconnu, méconnu et indésirable, et quand on ne sait pas soi-même ce qu'on demande à la vie, à part le vivre et le couvert". L'écrivain américain souligne notamment la qualité d'évocation d'un Paris bohême et interlope dans une langue proche de l'argot : "Quant au langage dans lequel l'histoire est contée, quel autre langage pourrait-on choisir, j'aimerais le savoir ? C'est un langage vivant, plein du mordant et des sortilèges de la misère qui l'a produit". La présente lettre a été publiée dans la revue "Arts" pour servir de critique au roman de Criel. On joint une photographie originale de Miller (tirage argentique d'époque avec toampn de la revue "Arts" au dos), ainsi que 3 lettres autographes signées de Gaston Criel adressée à Jacques Peuchmaurd (4 pages in-4 dont une avec enveloppe, 1953)..
  • 200 €
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Livre disponible à Paris