LA MONNOYE (Bernard de) BAROZAI (Gui)

Noei borguignon de Gui Barôzai, aivô queique ajutorion.

Dijon Sans lieu ni date [Dijon, vers 1704] 1704

in-16, demi-maroquin vert, dos lisse, double filets à froid, 1 ff. + 106 pp. Rare ouvrage rédigé en patois bourguignon à l'imitation des "Noëls" du XVe siècle qui se chantaient sur des airs profanes bien connus - non pas à l’église, mais dans les rues, au coin du feu et même à la cour. Ce recueil est l'oeuvre de Bernard de la Monnoye (1641-1728), poète, avocat au Parlement de Dijon et membre de l'Académie française à partir de 1713. Barozai n'est pas un véritable pseudonyme mais la manière malicieuse dont l'auteur - épris de philologie - entend célébrer sa Bourgogne natale. C'est en effet sous l'appellation de "Bareuzais" qu'on désigne les Dijonnais. Et "Bas rosés" est le sobriquet donné aux riches vignerons porteurs de bas à coins roses. Par extension, "Barozai" peut aussi être entendu de manière festive en tant que contraction de "bec rosé" qui renvoie au bon buveur... Ce modeste opus eut une belle destinée puisqu'on en trouve des rééditions augmentées jusqu'en 1825. Bon exemplaire, dans une fne reliure du XIXe siècle.
  • 400 €
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

Livre disponible à Eymoutiers